Les cumulats

Les cumulats sont des roches denses, uniquement constitués de minéraux (et ce contrairement aux roches volcaniques observables à la surface qui sont majoritairement constituées de magma (= liquide) solidifié avec une faible quantité de minéraux). On parle alors de roche grenue (formée de grains); ils sont par leur aspect semblables au granites. Aux Antilles, les cumulats sont principalement constitués de plagioclases (minéraux blancs riches en calcium et aluminium) et d’amphiboles (minéraux noirs riche en magnésium et en eau).

Ils correspondent aux couches inférieures de la chambre magmatique du volcan qui sont des accumulations successives des minéraux issus de la cristallisation du magma lors de son refroidissement. Par analogie, on peut dire qu’ils correspondent au résidu solide de la décantation d’un vin dans une carafe. Leur aspect est similaire aux granites car comme eux, il se forment à une pression relativement élevée, en profondeur et non pas à la surface.

Ils sont très abondants dans les rivières autour de la Soufrière de Saint Vincent. A la Martinique, on les trouve principalement dans la rivière du Prêcheur.