Séjour alpes maritimes

 

567 : 5 jours, 6 canyonneurs et 7 canyons : la five/ten team

 

Ils partirent 6, Keven le pétrophile, Matthieu le mythophile, Alexchou le crassophile, Julien, le j’mepèlephile, Alexe, la caloriphile, Val la canyonphile

Accompagnés par leur fidèle camping-car, le sud les attendait. Au menu, saucisson et rosé… euh canyons et canyons, franches et grosses parties de rigolades, 4000 photos et plein de sauts en tout genre, toboggans et chouettes rappels.

 

Dans la vallée de l’estéron

 

Day one ( mardi 17): Le Riolan

 

sous un ciel bleu, un canyon aquatique et non fréquenté par chance ce jour –là. Le must du jour, une nouvelle figure digne des rats de l’opéra par Keven : la glissage préparatrice au toboggan avec rattrapage sur corde. De superbes chaos et encaissements.

 

Day two ( mercredi 18) : L’Aiglun for men

 

un canyon à gros débit, étroit , quelques manips de cordes pour éviter le gros jus et de chouettes siphons. Eaux turquoises et pont romain, un site magnifique .

L’aprem : les filles rappliquent, les gars digèrent le saucisson et on embarque pour la CLUE DE ST AUBAN. Canyon fréquenté, eau fraîche en cette fin de journée, la 4 mm ne suffit pas, de gros sauts et gros débits.

 

Day three ( jeudi 19) : La clue de PIERRE FEU,

 

Un canyon tranquilou ; joli rappel de départ et de jolies vasques qui s’enchaînent sur la fin

Arrivée dans les eaux chaudes de l’Estéron , - 18°- pique nique –Très peu fréquenté en ce mercredi….logique, on ne l’apprendra que plus tard , il était fermé.


Day four ( vendredi 20) : La niçoise

 

Canyon shopping aéroport et pour 3 zouzous LA BOLENE dans la vallée de Vésubie

Un énorme canyon de sauts de ouf , un toboggan de 20m , la corde ne fut sortie qu’une fois, hyper ludique et un cadre somptueux . Le pied mais les routes demeurent bien trop étroites …

 

Day five ( samedi 21) : la VALLEE DE LA ROYA : le MORGHE et THE MAGGLIA.

 

Le début de la MAgglia étant fermé par arrêté préfectoral pour cause d’éboulement et de fréquents accidents dans une zone précise, nous sommes passés par le canyon de Morghé , une immense descente de 220 mètres de dénivelé sur 500 mètres de canyon !! le grand show du rappel, quelques truites farios coincées dans une vasque suspendue, pour le plus grand bonheur de Julien.

Entrée saisissante dans la Magglia, Matt aux anges, un pur plaisir jusqu’à la grotte , somptueuse , des sauts parfaits , des 6 , des 8 des 10 et plus hauts , voire trop hauts ….oh putin……

 

Un canyon fabuleux ! mais Voilà la semaine se termine ………THE END