Séjour Canyon Touët sur Var

28 Juillet – 11 Août 2012

 

Samedi 28 Juillet

Arrivée à l’aéroport : Sev 9h35 ; Nath 14h45 ; Bruno 15h15. Récupération des voitures de location (Twingo et Kangoo version QashqaÏ) au bout d’1h30. Ballade dans Nice pour aller chercher Vincent à la gare, halte au Carrefour (des Martiniquais dans le Carrefour de Nice à découvrir les kilomètres de rayons pas chers avec la zapette, un grand moment !!!) Direction le camping de l’Amitié qui n’a d’amitié que le nom car le gîte est plus que sommaire et l’accueil très intéressé par notre porte-monnaie.

 

Dimanche 29 Juillet

Courmes et Gorges du Loup Départ vers 8h00 pour aller prendre le petit déjeuner à Bar sur Loup chez Thierry et Nathalie avec Roro et Joss, Christophe et Alain. 1er canyon vers 11h30 après moultes tergiversions sur l’organisation des voitures (finalement tout le monde prend sa voiture) Courmes et son fameux rappel final de 60m dont les 40 derniers en fil d’araignée. Puis enchainement avec les gorges du Loup, rando aquatique très sympa entre sauts et toboggans au milieu des vacanciers lézardant sur les pierres chaudes. Retour au gîte en début de soirée après une première bonne journée.

 

Lundi 30 juillet

Challandre Moulin de Roubion Départ 8h30 pour un premier canyon « Challandre » qui se caractérise par un chiste rouge « la pélite » très glissant, bel enchainement de rappels entre 10 et 20m arrosés avec arrivée dans de superbes vasques ensoleillées. Après une pause pique nique au bord de la rivière, direction le «Moulin de Roubion » dans la vallée de la Tinée. Nath, qui préfère une sieste réparatrice à l’ombre d’un épicéa organise la navette retour avec Roro. Ce canyon engagé, plus technique, avec un débit important issu d’une résurgence glaciale, présente , après une dizaine de rappels, une cascade finale, issue d’une arche naturelle, de plus de 60m. Bruno ouvre le bal de la descente à la lisière de l’actif, Vincent et Roro acceptent gentiment de changer le rappel dans une faille parallèle au sec pour Sev. En 2h30 le canyon est bouclé, tout le monde est content de sa journée sauf que le groupe remonte direct à la voiture pour retrouver Nath (qui en a les clés) pendant qu’elle nous attend bien tranquillement en amont du départ de la marche retour alors que la fin de notre canyon se situait en aval de celle-ci. Bilan des opérations, nous nous sommes attendus mutuellement une bonne 1h15 avant de nous retrouver à 18h45 dans une bonne ambiance !!!!

 

Mardi 31 Juillet

Morghé – Maglia Départ 7h45 direction l’Italie et son enchainement Morghé – Maglia. Après 1h30 de route et 3’ de marche d’approche, nous attaquons derrière un groupe, l’affluent de la Maglia par une succession de verticales dans de belles goulottes polies par le passage de l’eau. Bel enchainement de rappels qui se termine par une dernière cascade de 60m dont le départ est plus qu’engagé sur une main courante avec un relais à 30m. Après une pause pique-nique sous l’oeil averti d’un crapaud peu farouche, nous enchainons avec  un rappel en fil d’araignée dans une belle vasque de la Maglia. Changement de décors avec un débit plus important, une succession de vasques, tobbogans et sauts, le tout dans des gorges plus resserrées. Le clou du spectacle se situe lors du passage d’une grotte rythmé par un rappel sous terrain exceptionnel entre les concrétions. Superbe canyon sans avoir croisé un pékin : du jamais vu dans les lieux !!!!!

 

Mercredi 01 Août

RiolanDépart 8h30 pour le Riolan. Après avoir fait la navette de voiture en passant par Sigale, village haut perché, dominant la vallée, nous voilà partis dans un cours d’eau à faible débit semant même le doute sur la nécessité de la combi intégrale. Doute ôté dès la première désescalade avec arrivée dans une belle vasque sans fond. La progression s’effectue dans un encaissement calcaire tantôt à la nage, tantôt par de petits rappels. La deuxième partie du canyon se présente après 25’ de marche et présente de longs biefsétroits où la nage est omniprésente. Beau rappel avec un départ en « boîte à lettres » se terminant en saut dans une vasque émeraude avant d’attaquer « le toboggan de la mort » dans une grotte naturelle.  Le canyon du Riolan se termine sous un pont où quelques serpents lézardent au soleil. Sortie de la clue vers 15h00. Pendant que les filles rentrent tranquillement au gîte après quelques pauses alimentaires, les garçons enchainent vers le canyon sec de Touët sur Var . Roro se contente lâchement de suivre Bruno et Vincent jusqu’au départ du canyon ( sans doute impressionné par la hauteur du premier rappel : 18m !!! ).  Jolie descente, où cinq  rappels s’enchaînent jusqu’au cœur du village de Touët où Roro le péteu rejoint les deux canyonistes. Puis retour et regroupement au camping avec apéro au pastis, apéro à la bière, apéro au rosé…

 

Jeudi 02 Août

Ruisseau du Bausset Départ à 8h30 pour récupérer Cathy « Coin coin » à La Courbaisse avant d’attaquer une jolie route le long de la vallée de la Tinée. Pause au supermarché Vival pour acheter une bouteille de rosé, notre droit de passage auprès du gardien des lieux. Après 1h de grimpette et un pique nique au départ du canyon, nous voilà partis, suivis de près par 2 anglais, dans les premiers rappels bien mousseux, bien glissants, bien casse-binettes entrecoupés de brèves marches sur des cailloux instables avec des troncs en travers du chemin, on se croirait à la maison !! L’équipement est assuré par Bruno, Roro et Vincent qui hallucinent à chaque point d’amarrage devant la vétusté des plaquettes fixées sur un seul point (sauf les grands qui ont quand même 2 points et une chaine). Les rappels s’enchainent sans saut ni toboggan sous une eau assez froide avec un bon débit. Les dernières cascades finales  présentent  une belle vue dégagée du versant opposé. Sortie sous le soleil vers 16h30 après une belle course et en ayant semé les anglais qui sont finalement sortis à 18h30 après un certain nombre de poses (pauses ?)  photos.

 

Vendredi 03 Août

Clue du Raton Ze coup de cœur de la semaine !!!! Départ à 7h45 pour déposer une voiture à l’arrivée avant d’attaquer les 18 kms de navette sur une belle piste à flan de montagne. Petite marche d’approche dans la pampa de 30’ avant d’attaquer le canyon, un casque de la guerre de 14 oublié nous indique l’entrée. Le canyon est une succession de progression dans la pélite alternant passage dans les étroitures (fort danger en cas de crue) et aires plus dégagées. 35 «petits »  rappels, entre 5 et 12 m, se succèdent régulièrement. Roro, Bruno et Vincent se relaient à l’équipement. La descente est bien animée entre Bruno et sa pause pour crise de tourista, récupération d’un kit boule avec une corde de 70 m perdu par les pompiers et Vincent qui s’amuse à jeter son kit dans les vasques pour mieux aller le rechercher avec le masque.  Sortie à 15h25 du canyon saluée par une haie de motards en ballade.

 

Samedi 04 Août

Le Croc/RoudouleSév et Nath, font une pause canyon, et partent voir des amis à Antibes. Après avoir déposé Vincent Pissou à la gare de Touét à 6h15 redodo, et petit resto avant d’attaquer le ravin du Croc, et la Roudoule à 13h00 ! pour le Rorosaure des canyons et Bruno. Belle descente ensoleillée et variée, puis aquatique dans la Roudoule. Avec au final un beau loupé du pont de sortie, qui nous vaut 20 min de marche en rivière gratuite.

 

Dimanche 05 Août

Lundi 06 Août

Via Souterrata Météo maussade et orageuse : direction la Via Souterrata de Molières. Belle initiation spéléo dans une grotte dont les salles se visitent à l’aide d’un équipement via ferrata ou pont de singe ! Ambiance ténébreuse et feutrée dans un univers très argileux avec de belles concrétions  « suggestives »  sur les parois. Il parait que ce lieu est une exclusivité mondiale (rien que ça !!) dixit la dame !!! Longue balade retour en voiture en faisant un crochet par Castellane, les berges du Verdon, les gorges très encaissées et rouges de pélite de Daluis avec vue sur la magnifique cascade finale d’Amen et enfin, le très spectaculaire pont de la Mariée haut de 80m (on n’a pas vérifié) !

 

Mardi 07 Août

Aiglun Retour d’une météo « grand bleu ». Départ vers 9h00 (cool, on est en 2ème semaine) sans Nath qui doit régler ses problèmes administratifs avec la Martinique. Entre la navette de voiture et la marche d’approche, c’est quand même sur les coups de midi que l’on attaque le canyon derrière un groupe de ……12 touristes. Sympatiquement, ils nous laissent passer  lors de la première main courante  entre le copain du cousin et la tatie !!! Quelques passages un peu techniques et plus sélectifs plus tard, le canyon progresse dans des passages assez étroits dans une eau laiteuse due aux crues de la veille.  La 2ème partie s’ouvre sur un cirque plus évasé. On enjambe régulièrement des arbres et autres végétations fraichement arrachés qui restent souvent coincés dans le cours d’eau. Après la pose d’une main courante assez technique par Bruno et un dernier rappel, on arrive en vue du pont marquant la fin du canyon. Marche retour bien raide d’une demi-heure avant d’aller pique niquer à l’arrivée du Riolan.

 

Mercredi 08 Août

Monar - Cramassouri Départ à 8h30 pour récupérer Cathy, Roro et Alain avant d’enchainer sur le départ de Monar. Très beau premier rappel sur une cascade lisse, régulière et encaissée d’une vingtaine de mètres après un équipement plus que laborieux de Sev. Les rappels se suivent dans un décor assez végétal et encaissé. Bruno se fait une belle frayeur sur le dernier rappel, la corde étant trop courte de 5m suite aux « excellentes instructions » d’Alain.  Le canyon se termine par une marche d’une bonne demi-heure alternant dans le désordre : passages de blocs, marche en rivière, concrétions et passages en forêt. Un récent panneau officiel nous indique gentiment la sortie abrégeant net la descente alors que le canyon se poursuit encore un peu avec une arrivée dans le village. Après une pause pique-nique, le groupe se scinde en 2 : Roro et Alain partent en duo faire une « bouse », Sev, Nath, Bruno et Cathy pour la navette vont se rafraichir dans Cramassouri. Belle descente d’initiation à la limite de la randonnée aquatique assez fréquentée en cette chaude après midi. Les toboggans, glissades et sauts se succèdent pendant 1h15 dans un décor de roches polies, belles vasques et étroitures. Superbe toboggan final d’une dizaine de mètres !!!!

 

Jeudi 09 Août

Rio BarbeiraDépart à 8h00, direction Italia !! Après 1h30 de route et 30’ de marche d’approche sous un beau cagnard, le ton est donné par l’entrée du canyon sur un saut de 8m au départ d’un pont dans une vasque turquoise qui n’attend que nous. L’eau cristalline serpente dans une belle série de blocs entrecoupés de sauts, toboggans, vasques, parties nagées et quelques rappels dont nombreux peuvent être sautés (beau saut de toute l’équipe : Bruno, Sev et Nath à plus de 10m dans une vasque sans fond pour doubler des canyonistes hésitants en rappel).  Le canyon alterne des parties calcaires resserrées, des espaces plus évasées et même un long couloir tropical végétalisé  avec  des cascades de tuf. Après quelques derniers sauts de blocs, le canyon se termine avec un ultime plouf au milieu des baigneurs. Après l’effort, le réconfort au resto « Gentile » : excellent, pas cher mais pas pressé non plus !!!!

Vendredi 10 Août

Canyon sec de Gréolières Départ 9h15 (cool, on est toujours en 2ème semaine). Pour ne pas avoir les combis mouillées dans le sac demain (ah lala les nanas en canyon !!!), canyon sec au programme au-dessus de Courmes. Nath nous accompagne pour la navette, puis retourne poser sa chevilleencore gonflée et bien endolorie. Descente tranquille dans la faille par quelques blocs entre de belles carcasses de voiture avant d’attaquer les premiers rappels. La roche est bien lisse, calcaire et la descente est vraiment agréable avec même 1 ou 2 passages sous grottes. Sev et Bruno équipent alternativement les rappels présentant une main courante une fois sur deux (devinez sur qui tombent les mains courantes ?). Cours de technique pour Sev sur le dernier rappel avec main courante + raboutage + descente en mobilette sur le dernier rappel de 35m. Fin du cayon par une longue désescalade de 25’ et sauts de blocs avant de regagner le pont de sortie. Pique nique et sieste réparatrice au bord de la rivière du Loup en contre bas !!!!