1. Mardi 3 : Savane Dury. Finalement malgré les craintes, le beau temps aura été de la partie, la marche d’approche était bien tracée et le canyon rééquipé (merci à qui ?!).  Les deux vacanciers en auront bien profité. Erwan le gros bobby de service pourra rentrer à Minneapolis avec plein de souvenirs et Jipé, papa Georges, a vaincu son vertige et récolté quelques égratignures.  Avec Nat qui a repris du service, Mel qui n’a pas besoin de gps et Benoit qui met des gants pour protéger son alliance.

 

  1. Samedi 21 : Absalon/Agathe. Initiation bien arrosée et dans la bonne humeur avec Math, Alexchou, Belinda, Julien, Emeline, Thomas, Gaël et Romain. Tout le monde a adoré la bonne douche dans la dernière cascade de la ravine Agathe et le toboggan qui a suivi ...

 

  1. Lundi 23 : Savane Dury. Il pleuvait fort ce matin aux Gorges de la Falaise mais après une heure d’attente et quelques interrogations nous avons pu profiter d’une bonne fenêtre météo. Mathieu, le frère de Frédérique, a pu goûter aux joies des premières descentes en rappel et aux glissades dans la marche en rivière. Yannick a enchainé les démonstrations de main courante « le cul dans le vide ». Benoit était soulagé que l’eau de la rivière soit limpide.

 

  1. Samedi 28 : Une sortie sympa à Absalon avec une petite équipe dynamique.  Sandrine la guyanaise apprécie à sa juste valeur la limpidité de l’eau. Mathieu enchaine les glissades sans tomber. Katell et Yannick se relaient comme des pros pour équiper, Benoit n’a plus qu’à larguer l’eau du barrage au bon moment. La vasque du dernier saut est pleine de sable. Sonder et bien amortir.

 

  1. Lundi 30 :  Rivière Céron. Une belle journée ensoleillé pour un beau canyon bien arrosé. Malheureusement, seul 5 d'entre nous en ont pu en profiter ... ce qui laisse un goût amer à Alexchou, Benoit,  Mathieu alias Gamin, Maëlle et Yannick qui sont maintenant autonomes. Merci à notre président Mathieu et sa secrétaire Séverine qui ne sont porté volontaire pour raccompagner Sandra après son énorme chute juste à la fin de la marche d'approche. On ne peut que saluer son courage et sa ténacité pour avoir réussi à marcher (voir grimper) pendant 3 h avec une rotule fracturée. Nous lui souhaitons un très bon rétablissement et espérons la revoir très bientôt dans un canyon de l'île.